Je lis aussi

Trois romans autoédités qui mettront du soleil dans votre été

Reconnaissons-le, cet été 2021 est à nul autre pareil. Entre le soleil qui joue à cache-cache, les températures dignes d’un mois d’octobre et la flotte qui nous tombe dessus alors qu’on préfèrerait y plonger dedans, il n’y a pas moyen de sortir les jolies tongs à fleurs qu’on avait achetées en mai. Au moins, il n’y aura personne à la rentrée pour se moquer de nous à la machine à café, parce que nous serons blanches comme des cachets. Ceci-dit, histoire d’apporter un remède à cette morosité, j’ai sélectionné trois romans autoédités qui mettront du soleil dans votre été.

« Laisser l’oiseau s’envoler » de Sam DeLuca

Le résumé:

Sur le papier, la vie de Lucy a tout d’un conte de fées. Shopping à gogo, cocktails mondains, elle n’a à se soucier de rien, tout lui est servi sur un plateau. Mais à presque trente ans, elle vit toujours chez sa mère et ne rêve que d’une chose : que Laurent, son prince charmant, la demande en mariage.

Alors comment expliquer la panique qu’elle ressent quand son rêve devient réalité ? Tout se complique quand un cadeau de fiançailles un peu particulier réveille des secrets de famille bien gardés et l’attire, contre toute attente, en Corrèze.

Le temps d’un été, elle devra se plonger dans le passé pour construire son avenir. Lucy trouvera-t-elle là-bas les réponses à des questions qu’elle ne s’était jamais posées jusqu’à présent ?

Mon avis

Alors oui, ce roman est une comédie romantique dans ses quiproquos (non téléphonés), son histoire d’amour (bien développée) et son héroïne (attachante pour de vraie). Mais ce n’est pas que ça. L’autrice nous tient en haleine avec de nombreux secrets et mystères. Elle fait également un joli clin d’œil au genre feel good avec une héroïne qui apprend, tombe, se relève… et pas forcément dans l’ordre que l’on pense.

Un récit qui nous rappelle qu’il n’est jamais trop tard pour se rendre compte qu’on a eu tord et qu’il ne faut pas abuser des raccourcis.

Il mettra du soleil dans votre été parce que:

-l’écriture de l’autrice est fluide et addictive, mais surtout positive.

-l’histoire se déroule durant cette saison. On imagine à merveille les paysages corréziens sous un beau ciel bleu.

-la température monte parfois, grâce aux interventions d’un certain James 😉

Comment se le procurer:

Sur Amazon ou sur la boutique de l’autrice

« Magie, maux d’amour et mojito » d’Anne-France Rous

Le résumé:

Je m’appelle Cléo et j’ai trente ans, âge auquel une femme célibataire et sans enfant se retrouve souvent à faire le point sur sa vie, entre les deux mojitos et le Xanax du soir.

Si vous avez réussi professionnellement, vous pouvez dresser un bilan positif, même sans descendance ni bague à l’annulaire gauche. Mais si comme moi, votre plan de carrière se résume à un poste sans envergure et à une suite de déceptions, on ne peut pas en dire autant.

Vous devez savoir aussi que je ne suis pas du genre à réfléchir longuement avant d’agir. Alors quand j’ai eu la brillante idée d’utiliser la magie pour séduire un bel Apollon et en même temps me venger de ma pire rivale… je n’imaginais pas ce qui m’attendait en retour.

Je vous raconte…

Mon avis

Entre maladresses, situations cocasses et introspection, ce livre balaye une palette d’émotions assez larges qui permettent de comprendre Cléo. Et même si nous n’approuvons pas toujours ses choix ou ses réflexions, il nous est impossible de ne pas suivre cette anti-héroïne et d’adhérer à son histoire.

Ce roman m’a fait rire – la plume d’Anne-France Rous est un vrai régal – et me poser des questions concernant mon rapport aux autres et à moi-même. Un très bon moment de lecture qui va au-delà de la comédie.

Il mettra du soleil dans votre été parce que:

-Cléo est pétillante comme un Perrier bien frais

-les mojitos pleuvent et stimulent nos papilles gustatives comme par une douce soirée sur la plage

-avec la magie, on peut même commander du beau temps 😉

Comment se le procurer:

Sur Amazon

« Sous le soleil de Biarrtiz » de Cécile Briomet

Le résumé:

« Vivez Mona. Il ne faut jamais oublier de vivre »

Après des années à travailler comme personne pour se faire une place dans un cabinet d’avocat réputé, Mona quitte la capitale et atterrit sous le soleil de Biarritz.

Entre rencontres, mésaventures et défis à relever, Mona ne saura plus où donner de la tête. Pour le pire… mais surtout le meilleur. Suivez les aventures de Mona, aussi brillante qu’indépendante, un tyran 2.0 en talons aiguilles.

Mon avis

J’ai adoré ma lecture pour plusieurs raisons:

Le lieu déjà. L’autrice nous entraîne dans les paysages magiques du Pays basque. On respire l’air salin, on arpente les trottoirs de Biarritz, on fait même un petit détour par Saint-Sébastien.

L’humour. Parfois caustique, parfois bon enfant, mais toujours bienveillant.

Les intentions. Dans ce roman, l’héroïne se retrouve fasse à une remise en question. Mais l’autrice laisse le temps aux choses de se dérouler. Il n’y a aucun jugement, juste de la positivité.

Les émotions. Ce joli feel good fait la part belle aux liens, qu’ils soient familiaux ou amicaux. Et c’est criant de vérité.

Il mettra du soleil dans votre été parce que:

-Ben, c’est dans le titre déjà!

-Mona est une héroïne haute en couleurs.

-La morale de ce roman met le sourire aux lèvres

Comment se le procurer:

Sur Amazon

J’espère vous avoir donné envie de découvrir ses plumes françaises de talent. Ceci-dit, cette liste est loin d’être exhaustive. N’hésitez pas à laisser vos suggestions lectures en commentaire. Et si, par hasard, vous souhaitiez piocher parmi mes romans pour embellir votre été, c’est par ici.

Allez, on y croit, on va le sauver notre été! à coup de bonnes lectures!

Et si vous vous inscriviez à mon infolettre?

Des exclusivités, du contenu participatif, des échanges sérieux et d'autres beaucoup moins... L'infolettre (aussi appelée newsletter) est un véritable lien privilégié entre toi et moi.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *